Newsflash
Testament - The New Order PDF Imprimer Email
Écrit par Agen   
mardi, 01 juillet 2008 02:26

 

 

 

Auteur d'un premier album dont peu de groupes peuvent se vanter d'avoir réussi une aussi bonne première galette, Testament nous pond son second album « The New Order » en 1988, Souvent comparé à MetallicA de part la voix et les riffs, ce second album démontre la qualité des musiciens, que ce soit à la batterie, ou Monsieur Alex Skolnick qui nous montre son incroyable talent de guitariste dans ses soli du feu de Dieu. Et tout ça, sans compter l'excellente performance du frontman -Chuck Billy-. Avec cet album, les musiciens nous prouvent pourquoi Testament est le groupe de Thrash le plus connu derrière le Big Four of Thrash Metal (Megadeth / Slayer / MetallicA / Anthrax)

En effet, dès le premier titre de l'album « Eerie Inhabitant s », le groupe nous envoie un riff typiquement Thrash après une introduction sur fond d'orage. Le riff demarre comme si c'était un violent coup de tonerre qui s'abattait juste au dessus de notre tête. Et ça se reproduit plusieurs fois avec des chansons comme « Trial By Fire » ou « Disciples of the Watch » où les intros sont tranquilles et d'un coup, s'abbat un torrent de purs riffs qui nous donnent juste envie d'headbanguer devant notre chaine hi-fi. Et pour headbanguer, quoi de mieux qu'est cette tuerie d' « Into the Pit » qui est une véritable bombe ? Et c'est là que réside la magie de ce groupe. Déjà sur album, on a envie de bouger la tête, mais alors quand ces chansons sont reproduites en live, elles dégagent une telle énergie qu'on ne peut qu'être entrainés dans ce mouvement. Et sur cet album, tout a été bien préparé et histoire de reposer les cervicales, le groupe nous fait une très sympathique instrumentale en plein milieu et donc se remettre de ces émotions.
Cependant, cet album comporte quelques faiblesses, et même si ce sont de bonnes chansons, qui sont « The New Order » et « Nobody 's Fault » et qui n'arrivent pas à la hauteur des autres chansons de cet album. Cet opus se cloture sur une jolie ballade qui est une sorte de dessert très leger, après un très bon et copieux repas.

Cet album est donc indispensable dans la discographie de chaque personne aimant le Thrash Metal et fait carrément parti des albums cultes du genre, au même titre que les Rust In Peace, Master of Puppets ou Reign in Blood. Toujours puissant quand on l'écoute aujourd'hui et los des représentations en live, Cet album qui démontre par la même occasion, pourquoi Testament étaient aux portes du Big Four dans les années 80

4,5/5

Tracklist :
1. Eerie Inhabitants
2. The New Order
3. Trial By Fire
4. Into The Pit
5. Hypnosis
6. Disciples Of The Watch
7. The Preacher
8. Nobody's Fault
9. A Day Of Reckoning
10. Musical Death (a Dirge)

Durée : 39 min
1988 / Megaforce / Atlantic

Mis à jour de ( dimanche, 29 mars 2009 13:54 )